Biographie

Née en Suisse, Léonie Cachelin commence à chanter à l’âge de 11 ans à la Maîtrise du Conservatoire Populaire de Genève, où elle développe au fil des années un goût prononcé pour la musique et le chant. Passionnée par la voix sous tous ses aspects, Léonie mène sa jeune carrière de musicienne tant comme soliste et choriste dans divers ensembles professionnels que comme cheffe de choeur et professeure de chant.

Comme soliste en oratorio, elle se distingue dans des œuvres phares telles que les Drei geistliche Lieder de F. Mendelssohn (dir. C. Ibarra), le Stabat mater de J. Haydn (dir. G. May), le Roi David de A. Honegger (dir. P. Mayer), le Requiem de Mozart (dir. A. Lörincz) ou encore le Stabat Mater de Pergolesi (dir. S. Bobillier). Depuis quelques années, elle développe par ailleurs une complicité musicale avec l’organiste Vincent Thévenaz qui les amène à proposer plusieurs récitals orgue et voix, allant de la musique ancienne (Purcell, Campra, Bach, Vivaldi…) à la musique post-romantique (Dvorak, Reger, Wolf…). Sur scène, Léonie incarne la First Witch dans Didon et Enée de H. Purcell, (dir. G. Carvelli) et Chérubin dans les Noces de Figaro de W. A. Mozart (dir. G. Colliard) dans le cadre du Festival du Toûno (Suisse).

Passionnée par le monde choral, elle chante régulièrement dans la région lémanique, notamment avec l’Ensemble Vocal de Lausanne (dir. D. Reuss/P-F. Roubaty), l’Ensemble Vocal Buissonnier (dir. F. Szuromi) et l’Ensemble Polhymnia (dir. F. Marcon), mais également en Suisse allemande avec le C.F Meyer Vokalensemble (dir. G.May) et en Allemagne avec le figure humaine kammerchor (dir. D. Rouger). Elle est par ailleurs membre fondatrice de l’Ensemble Diaphane, constitué de 7 chanteuses professionnelles.

Vivement intéressée par la direction chorale, Léonie créé à l’âge de 18 ans son propre ensemble vocal « L’Ensemble C’est Tout », avec lequel elle monte plusieurs programmes. Entre 2014 et 2018, elle assure également la direction du choeur adulte dans les Stages Musicaux d’Evolène. En 2022 et 2023, elle effectue deux stages au Grand Théâtre de Genève auprès d’A. Woodbridge, d’abord sur la production Atys (Lully) puis sur Nabucco (Verdi). Depuis 2022, elle est cheffe invitée de l’Ensemble Vocal Buissonnier.

Diplômée d’un Bachelor of Arts en chant lyrique et d’un Master of Arts en pédagogie vocale de la Haute Ecole de Musique de Lausanne  (classe de J. Fischer), Léonie est également titulaire d’un Master of Arts en interprétation spécialisée direction de chœur de la Haute École de Musique de Genève (classe de C. Antunes). Pendant ses études de direction, elle a la chance d’enrichir sa formation auprès de D. Rouger dans le cadre d’un Erasmus à la Hochschule für Musik und Darstellende Kunst Stuttgart.

Léonie a par ailleurs  bénéficié des masterclasses de C. Schweitzer, R. Bersier, P. Bouveret, B. Richter, B. De Simone ou encore de H. Deutsch pour le chant, et des masterclasses de J. Andresen, M. Pujol et B. Holten pour la direction.

Lauréate du prix d’excellence du cursus en pédagogie de la HES-SO (2019), elle a également remporté deux prix avec l’Ensemble Diaphane :  le premier prix du concours international Léopold Bellan (2020) et le prix les Art’Scènes du Concours Osez! (2023).

Photo : © Augustin Laudet